Les conseils de Mélina pour redater

— by

Cette jeune maman de 3 enfants, comme beaucoup, ne se voyait pas exercer dans le domaine de la vente à domicile.

Mais par un heureux hasard familial (sa cousine est conseillère H2O at Home depuis de nombreuses années), cette ancienne éducatrice spécialisée alors en congé parental, s’est prise de passion pour les produits. Une frénésie H2O at Homienne s’est alors emparée d’elle à tel point, qu’un beau jour, sa cousine adorée, lui a suggéré de devenir conseillère à son tour. Malgré la distance géographique (elles vivent à 7h de route l’une de l’autre), elle l’a parrainée et la suite, on la connait ou presque…

Combien d’ateliers par mois arrivais-tu à dater au moment de ton lancement dans l’activité ?

Tout, s’est très vite enchainée, j’ai commencé par 2 ateliers par mois, puis 6, puis 8 et rapidement jusqu’à 10 ateliers par mois !

J’ai même réussi à parrainer au bout de 3 mois ! Un peu paniquée au début car prise de court par cette demande, j’ai vite réussi à prendre mes marques. La preuve en un peu plus de 4 ans d’activité, je compte actuellement 25 personnes dans mon équipe ! Je parraine régulièrement et pour la petite anecdote ma première filleule Anne était aussi ma voisine d’enfance ! Le monde est petit et parfois le hasard fait bien les choses 😀

Ton ancien métier ne te manque pas parfois ?

Pas du tout ! Je me dis que je continue à sensibiliser les gens mais plutôt dans leur mode de consommation pour leur proposer des alternatives plus écologiques. J’aime le fait de ne plus avoir de contraintes dans mon travail et surtout je n’ai pas l’impression de bosser ! La seule contrainte pour moi, c’est la comptabilité, quelle corvée ! mais nécessaire…

Cette activité est un vrai plaisir et une bouffée d’oxygène, comme beaucoup de personnes chez H2O at Home je suppose 😀

Allez, on veut tout savoir ! Quelles méthodes appliques-tu pour obtenir de tels résultats ?

J’ai appris les fiches d’animations par coeur pour être plus à l’aise en atelier.

Ensuite, j’utilise les méthodes de base comme le « Jeu du ticket » ou bien encore le « Cap ou pas Cap » qui m’ont beaucoup aidé à redater. J’ai en moyenne deux reprises d’atelier par atelier et mon planning d’atelier affiche déjà complet pour les 6 prochains mois !

Je fais toujours toutes mes prépas hôtesses, car selon moi, c’est 80% de la réussite de l’atelier. La plupart du temps, je la fais en visio et pas par téléphone, car nous donnons beaucoup d’informations et je n’hésite pas à leur envoyer le Powerpoint de prépa hôtesse (disponible dans le Guide Métier 😉) à la fin de cette présentation.

Pour moi, c’est important que les clients ne se sentent pas obligés d’acheter en atelier, j’aime prendre le temps et mettre à l’aise les gens.

Et pour le « Cap ou pas Cap », tu as des exemples de défis à nous donner ?

Je compte beaucoup sur la relation de l’hôtesse avec ses invités, alors je leur lance des défis qui fonctionnent très bien comme par exemple :

  • Cap de trouver une personne susceptible d’être intéressée pour devenir conseillère ? Il faut le présenter comme pouvant rendre service à quelqu’un qui est à la recherche d’un complément de revenu, d’une activité intéressante, d’un nouveau défi à relever…
  • Je leur lance aussi le défi d’inviter un homme à l’atelier.

C’est souvent la première case qu’elles veulent cocher ! Avec le temps et l’expérience, j’ai remarqué que les hommes ont souvent des questions plus pointues. Certains sont également séduits par l’activité et sont intéressés pour se lancer. Cela permet aussi de changer les mentalités et c’est important ! Le ménage est l’affaire de tous !

D’autres astuces à nous partager ?

Oui ! n’oubliez pas de proposer votre lettre. À mon sens, elle est très importante et je la donne à chacune de mes hôtesses en y expliquant mon histoire et l’intérêt de mon métier qui me passionne !

Les astuces pour la lettre : se présenter, présenter les avantages à devenir conseillère(er). Elle ne doit pas forcément être manuscrite d’ailleurs.

J’utilise aussi à chaque atelier, le jeu du ticket. Je n’ai pas de ticket à proprement parler mais j’ai cousu des anciens robracks que je distribue à chaque question et que je récupère à la fin. Une petite astuce que m’a transmise une autre conseillère et qui plait beaucoup 😉

Si je vois que les questions se font rares, je joue sur mon humour « Bon ok, je reprends l’atelier à zéro alors » et là les clients me disent « non, non c’est bon, ça y’est ! j’ai une question ! » et ça part généralement en fou rire général !

Bref, I love my job.

Newsletter

Our latest updates in your e-mail.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.