La nouvelle vie de Cécile

— by

Aujourd’hui, on vous présente Cécile, conseillère H2O at Home depuis 3 ans maintenant. Cette ancienne handballeuse professionnelle et prothésiste oculaire, maman de 3 petits garçons, respire le bon air marin de la Bretagne depuis bientôt 1 an ☀️

Tu as changé de région il y a peu, tu peux nous expliquer comment cela a impacté ton activité de conseillère ?

Nous habitions à côté de Nantes et notre rêve était de pouvoir vivre en Bretagne à la mer. On a décidé de sauter le pas et c’est sans regrets que nous avons déménagé depuis presque un an maintenant. J’étais alors en double activité et j’ai quitté mon emploi pour me lancer à 100%.

Avant d’emménager en Bretagne, je faisais déjà quelques réunions un peu partout dans la région. Je n’ai pas peur de faire parfois jusqu’à 3h de route pour mes ateliers. Je sème mes petites graines un peu partout et j’espère parrainer dans la région pour me permettre, à terme, d’avoir moins de longs déplacements à faire.

Quand j’ai beaucoup de route, j’essaye de caler une réunion le matin et une autre le soir et après, je rentre chez moi.

Sur mon secteur, il n’y a pas beaucoup de conseillères, et donc peu de demandes pour le moment, et si je veux garder un bon nombre d’ateliers, je dois être mobile.

Combien d’ateliers réalises-tu par mois ?

Environ 6 à 10 ateliers par mois. Je ne souhaite pas en faire plus, car je veux garder du temps libre pour ma famille, mais également pour me permettre d’agrandir mon équipe et être un maximum présente. J’ai actuellement 7 personnes dans mon équipe, et je prends beaucoup de plaisir à les accompagner.

Et, d’ailleurs, comment t’es-tu lancé dans l’aventure H2O at Home ?

Quand j’ai commencé à réfléchir à changer de métier, je suis tombée sur un reportage sur la vente à domicile et ses avantages et ça m’a donné envie de me lancer. Et, comme j’avais assisté à un atelier quelque temps auparavant, ça m’a fait penser à H2O at Home et j’ai contacté ma marraine.

Mon conjoint est commercial, il est très souvent en déplacement, donc j’avais besoin de souplesse. Avant ma journée, s’arrêtait au moment du coucher de mes enfants le soir, maintenant, je prends du temps pour moi. Lorsqu’ils sont à l’école, je pratique le Yoga, l’aquabike, la randonnée…

Avant, je courais après le temps, à présent, je vis dans un cadre magnifique, et j’ai gagné en qualité de vie.

Quel conseil donnerais-tu à une conseillère qui a peur de changer de région ?

Je lui dirais de se poser les bonnes questions : veux-tu rester encore là pendant 20 ans encore ? As-tu envie de changer de cadre de vie ? Qu’est-ce qui t’empêche de le faire maintenant ?

Je conseillerais aussi, si possible d’essayer de commencer à faire des ateliers dans sa nouvelle région un peu avant de s’y installer pour se constituer un petit réseau.

Il est vrai qu’être sur place, favorise davantage les contacts. Pour la petite histoire, la propriétaire du logement que nous louons m’a fait connaitre des clients et notamment des personnes tournées vers l’écologie. Dans mes clients, j’ai beaucoup de personnes qui ont des bateaux, ou qui n’ont pas d’eau chaude pour faire la vaisselle par choix, et qui sont donc très intéressés par nos produits : leur durabilité et leur biodégradabilité courte.

Lorsque l’on habite un village, tout le monde se connait donc cela aide. J’ai prévu d’inviter prochainement, les personnes de mon cours de Yoga et d’Aquabike à la maison pour un atelier et leur faire découvrir les produits.

Je suis convaincue, qu’il faut faire en sorte de rencontrer des gens, s’inscrire à des activités, parler avec les parents à la sortie de l’école pour celles et ceux qui ont des enfants…

J’ai d’ailleurs aussi un autre exemple, je fais imprimer mes offres commerciales chez un imprimeur qui parle de mon activité à ses clients et cela m’a aidé également.

L’autre jour, je faisais mes courses dans un magasin de surgelés et le patron montrait à une employée comment nettoyer les vitres avec un chiffon et un produit ménager. Je me suis dit : « j’y vais, je me lance, je n’ai rien à perdre et tout à y gagner». J’ai commencé à leur expliquant que j’adorais leurs produits et j’ai embrayé en leur demandant s’ils connaissaient le nettoyage à l’eau et ses bienfaits. Ensuite, je leur ai parlé du kit absolu et de tous ses avantages.

Quelles sont tes astuces pour parrainer ?

Je parle de mon activité de conseillère partout et à tout le monde : à la piscine, chez la coiffeuse… Je leur explique mon parcours et le fait que j’ai énormément gagné en qualité de vie, le fait que j’ai l’impression d’avoir commencé à vivre grâce à mon activité devenue un « travail loisir », je choisis mon temps de travail et je n’ai jamais été aussi épanouie !

Les seules personnes à qui j’évite de trop en parler, ce sont mes amis. Ils m’ont beaucoup aidé au début et m’aident encore beaucoup aujourd’hui, car ils en parlent autour d’eux, mais quand on se voit, je ne veux pas les saouler avec ça !

Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton métier ?

Ce que j’aime le plus dans mon activité, c’est qu’elle permet à tout le monde de réussir, si ton patron décide que tu restes là où tu es, tu y restes, les portes ne se ferment pas, tout le monde peut commencer et si tu veux en sortir, il n’y a pas de souci non plus et tu peux monter et progresser à ton rythme le tout sans diplôme.

J’ai vécu d’un métier passion, c’était mon rêve ! C’est plus difficile de retrouver un travail classique par la suite. Bien souvent, cela n’est jamais aussi passionnant. Je faisais régulièrement des déplacements pour le sport, donc c’est comme si je jouais le weekend, c’est un peu le même rythme finalement.

Chez H2O at Home, on est récompensé par des fabuleux voyage comme celui que j’ai eu la chance de gagner en 2023, en partant en Croatie. Je ne vois aucun côté négatif, mes clients sont ravis et je prends plaisir à me rendre en atelier. Aujourd’hui, je peux, par exemple, emmener mes enfants au trampoline park et finir mes commandes en même temps.

As-tu un dernier conseil pour la route ?

Ne jamais rien lâcher ! Tant que le coup final n’est pas donné tout peut arriver et tout peut changer ! Vous êtes les seules à vous mettre vos propres barrières 😉

Newsletter

Our latest updates in your e-mail.

This site is registered on wpml.org as a development site. Switch to a production site key to remove this banner.